Néphropathie Vasculaire Flashcards Preview

Néphrologie AL > Néphropathie Vasculaire > Flashcards

Flashcards in Néphropathie Vasculaire Deck (38)
Loading flashcards...
1

2 catégorie ?

- Gros vaisseaux : obstruction des artère rénales
- Petits vaisseaux :
-> Néphrangiosclérose
-> SHU
-> Maladie des embols de cholestérol

2

Classement selon évolution ?

Néphropathie vasculaire aigue / rapidement progressive
Néphropathie vasculaire et évoluant sur mode chronique

3

Néphropathie vasculaire aigue ou rapidement progressives ?

- Syndrome de microangiopathie thrombotique
- HTA et néphrangiosclérose maligne (vaisseaux intrarénaux)
- Embols de cholestérol (artériole intrarénaux)
- Occlusion aigue artère rénale
- préiartérite noueuse macroscopique (moyen calibre)
- Crise aigue sclérodermique (vaisseaux intra rénaux)

4

Néphropathie vasculaire évoluant mode chronqiue ?

Sténose de l'artère rénale
Néphrangiosclérose bénigne
SAPL

5

MAT ?

Définition biologique :
- Anémie hémolytique + thrombopénie de consommation

6

MAT histologique ?

Lésion de microangiopathie thrombotique

-> occlusion des lumières artériolaires / capillaire par thrombi fibrineux / remaniement parois

Impression obstruction des capillaires / doubles contours

7

MAT clinique ?

PTT : atteinte cérébrale (confusion / obnubilation / déficit / coma)
Thrombopénie profonde
Adulte ++

SHU : atteinte rénale : IRA / HTA / hématurie / souvent protéinurie abondante
Enfants ++

8

Causes de MAT ?

SHU typique : post diarrhée entérobactérie produit shiga toxine : E Coli O157:H7, salmonelles, Shigelles

SHU atypique ;
-> mutation des gènes protéines du complément
-> Mutation du gène thrombomoduline
-> anticorps anti facteur H

Infections : septicémie, VIH, H1N1

HTA maligne

Éclampsie

Dysimmunitaire : sclérodermie / LED / SAPL

Cancers

PTT
-> anti ADAMTS13
-> Déficit en ADAMTS13

9

Déclaration obligatoire du SHU post diarrhéique ?

OUI avant l'âge de 15 ans

10

PEC de SHU typique ?

Biopsie rénale souvent inutile
Examen des selles rarement mis en évidence de la bactérie
Spontanément favorable en 1 a 2 semaines (ttt symptomatique )

Pas de récidive et pronostic rénal favorable

11

Ttt du SHU atypique ?

Biopsie rénale souvent nécessaire

=> Échange plasmatique / biothérapie : anticorps anti C5 complément)

12

HTA maligne définition ?

PA "très élevée" avec Lésions ischémique d'organes

NEPHRANGIOSCLEROSE MALIGNE EST LA CONSÉQUENCE RÉNALE DE HTA MALIGNE

13

Physiopathologie de HTA maligne ?

- Natriurèse de pression => Hypovolémie paradoxale => SRA
- HTA induit lésions vasculaires rénale => SRA

SRA => aggrave HTA

(Rénine plasmatique et aldostérone très élevé)

14

Définition de HTA maligne ?

- PA diastolique > 130 mmHg
- signe de retentissement origine ischémique :
-> Rétinopathie hypertensive II ou III
-> Encéphalopathie hypertensive
-> Insuffisance rénale rapidement progressive
-> Insuffisance ventriculaire G

15

Signes qui précède HTA maligne ?

SIgne généraux : asthénie / amaigrissement
DEC
Syndrome poly uro polydispique fréquent

16

Signe biologique HTA maligne ?

IR avec protéinurie si néphrangiosclérose maligne
MAT
Hypokaliémie (SRA secondaire)

17

SIgnes histologique de néphrngiosclérose maligne ?

PBR CI TANT QUE HTA PAS CONTRÔLÉE
-> PBR à distance : néphropathie sous jacente ?

Obstruction totale ou partielle de la lumière des vaisseaux par prolifération myo intimale
Lésion de nécrose fibrinoide
Glomérule ischémique
Lésion de MAT

18

Diagnostic étiologique de NAS maligne ?

Toute cause de HTA
HTA essentielle 2/3 (négligée / arret ttt / prise oestrogène)

HTA secondaire 1/3
- Sténose de l'artère rénale (à rechercher systématiquement)
- Glomérulonéphrite chronique
- Sclérodermie

19

Traitement de HTA maligne ?

Controle tensionnel
- Baisse de la PA 25% première heures
-> Urapidyl et / ou Nicardipine
-> Normaliser volémie (remplissage ou diurétique)
-> Après normalisation IEC

20

Evolution de l'HTA maligne ?

Détérioration fréquente de fonction rénale lors de la correction HTA +/- dialyse
Ultérieurement restauration fonction rénale
Nécessité traitement anti hypertenseur IEC ou ARA2

21

Maladie des embols de cholestérol ?

Rupture de plaque athéromateuse avec migration de cristaux de cholestérol dans tout les organes

22

Clinique d'une maladie des embols de cholestérol ?

Facteur déclenchant : TERRAIN Atheromateux :
- Chirurgie aortique
- Artériographie
- Traitement anticoagulant ou thrombolytique

Clinique :
- IRA
- Orteils pourpres, livedo, gangrène distales
- Asthénie, myalgie
- Signe ischémique mésentérique
- Neuro : AVC / AIT / confusionnel
- Trouble de la vision

23

Biologie d'une maladie des embols de cholestérol ?

Syndrome inflammatoire
- Eosinophilie (inconstant)
- Hypocomplémentémie (inconstant)

24

Confirmation du diagnostic de maladie des embols de cholestérol ?

- FO : visualise les embols
- Biopsie cutanée livedo
- Biopsie rénale : occlusion des artérioles petit calibre par embols de cholestérol +/- réaction inflammatoire

25

Traitement de la maladie des embols de cholestérol ?

Symptomatique ++
+/- CTC : peux augmenter la survie
Pronostic sévère : mortalité > 40% en 6mois

26

Infarctus rénal terrain ?

Occlusion aigue artère sur :
- Sur anomalie de la paroi vasculaire (dissection artère rénale ou aorte)
- Si absence anomalie pariétale : embol ou thrombophilie

27

Tableau de l'infarctus rénal ?

Douleur lombaire mime une colique néphrétique
HÉMATURIE MACROSCOPIQUE
Poussée hypertensive
Anurie si occlusion bilatérale ou rein unique
Fièvre

28

Biologie de l'infarctus rénal ? PEC ?

Élévation LDH
Élévation créat
Sd inflammatoire

=> Urgence => Revascularisation première heures

29

Périartérite noueuse ?

Angéite nécrosante touche artère de moyen calibre
Idiopathique ou lié à VHB ++++++

Sympto riche :
- AEG / fièvre / syndrome inflammatoire
- Neuropathie périphérique : sciatique du poplité externe
- Arthralgie / myalgie / Douleurs abdominales
- Signes cutanés : nodules / livedo
- Artérite des membres inférieurs
- AVC
- Orchite
- Atteinte rénale : HTA, insuffisance rénale : INFARCTUS RÉNAUX +++

=> histo : certitude aspect angéite nécrosante (nécrose fibrinoide de la média, réaction inflammatoire, parfois granulome périvasculaire)

PBR à éviter car ANVERISMES ARTÉRIELS SACCIFORMES

=> ttt : CTC +/- IS / échange plasmatique
ttt VHB +++++++++

30

Sclérodermie ?

Rare : Femmes entre 30 et 50ans
Cutané : sclérodactylie / syndrome de Raynaud / troubles pigmentaire / ulcères digitaux
Œsophagien : reflux / dysphagie
Pulmonaire : fibrose interstitielle diffuse
Cardiaque : péricardite chronique / myocardite

Signes rénaux :
- atteinte rénale chronique lentement progressive : HTA / protéinurie
=> Biopsie : lésion endartérite avec fibrose péri artérielle

- Atteinte rénale aigue (crise aigue sclérodermique) : HTA maligne avec MAT
=> ttt anti hypertenseur dont IEC