Anomalie Du Bilan Potassium Flashcards Preview

Néphrologie AL > Anomalie Du Bilan Potassium > Flashcards

Flashcards in Anomalie Du Bilan Potassium Deck (34)
Loading flashcards...
1

Normes de la kaliémie ?

3,5 à 5 mmol/L

2

Systèmes internes qui régulent le transfert intracellulaire du potassium ?

- catécholamines (effet B) stimule l'entrée cellulaire
- insuline stimule entrée cellulaire du K+
- état acido basique : acidose bloque entrée cellulaire du K+

3

Systèmes régulateurs de l'homéostasie externe du potassium ?

Aldostérone

4

Fausses hyperkaliémie ?

Hémolyse
Centrifugation tardive du tube
Hyperleucocytose majeure (ou thrombocytémie)

5

Grands signes cliniques de l'hyperkaliémie ?

Cardiaque
Neuromusculaire
HD

6

SIgnes cardiaque de l'hyperkaliémie ?

HYPO EXCITABILITÉ

Modification ECG :
- Onde T pointues et symétrique
- Anomalie conduction auriculaire / puis BAV
- Anomalie conduction intraventriculaire (QRS élargis)
- Bradycardie à QRS large (sine wave pattern)
- Asystolie

7

Arythmie ventriculaire dans l'hyperkaliémie ?

Si associée à :
- ischémie myocardique
- Hypocalcémie sévère
- Hypothermie
- Acidose sévère
- Intox digitalique
- stimulation vagale ++

8

Signes neuro musculaire dans l'hyperkaliémie ?

- Anomalie de la sensibilité (brûlure ou paresthésie)
- Paralysie flasque (membre puis tete)

9

Signe HD ?

Effet diminution de la contractilité cardiaque : hypoTA

10

Etiologie des hyperkaliémies ?

- excès apport
- transfert exagéré
- diminution de la capacité excrétion rénale

11

Causes de transfert dans hyperkaliémie ?

- acidose métabolique à TA normal
- catabolisme cellulaire accru
- exercice physique intense
- Causes médicamenteuses et toxiques

12

Acidose métabolique à TA normal : baisse de pH et kaliémie ?

Pour baisse de 0,1 pH Augmentation de la kaliémie d'environ 0,5mmol/L

13

Catabolisme cellulaire accru causes ?

- Rhabdomyolyse et écrasement musculaire
- brûlures étendues
- Hémolyse intravasculaire massive
- Lyse tumorale
- Syndrome de revascularisation post opératoire
- Hémorragie digestive sévère
- Hyperthermie
- Hyperosmolarité (mannitol / hyperglycémie)

14

Exercice physique intense et hyperkaliémie ? Mécanismes ?

- libération de potassium par les cellules musculaire
- fav par sécrétion glucagon
- Inhibtion de la sécrétion insuline

15

Médicaments responsable d'une hyperkaliémie par transfert ?

BBloquant non sélectif : bloc transfert et hypo SRAA
Digitalique : inhibition de la NaK ATPase
Agonistes a adrénergiques
Succinylcholine: augmentation de la perméabilité

16

Causes de réduction de l'excrétion rénale dans Hyperkaliémie ?

Insuffisance rénale
- aigue (++ si due à cause génératrice d'hyperkaliémie : rhabdomyolyse ou hémolyse)
- chronique (que si stade pré terminal)

Déficit en minéralo corticoïdes
-> Insuffisance surrénalienne
-> Syndrome Hyporéninisme Hypoaldostéronisme : hyperkaliémie associé à acide métabolique
(Nephrpathie diabétique et infection VIH ++)
-> Iatrogène :
AINS / ciclosporine et tacrolimus / héparine et HBPM / IEC et ARA2

Résistance de l'action de l'aldostérone :
-> Médicament (antagoniste compétitif : spironolactone / éplérone / bloc du canal : amiloride / triméthoprime/ pentamidine)
-> congénital : Syndrome de Gordon (pseudohypo aldostéronisme)

17

Diagnostic de l'hyperkaliémie étapes ?

- fausses hyperkaliémie ?
- évaluation des apports potassiques
- recherche de cause évidente de transfert
- recherche de lyse cellulaire
- mesure de la kaliurèse
- recherche des facteurs favorisant

18

Correction des troubles de conduction dans hyperkaliémie ?

Injection en IV de sels de calcium : 10 mL Gluconate de calcium 10% en 2 à 3min

CI si traitement par digitalique => chlorure de magnésium

19

traitement de l'hyperkaliémie : transfert vers le compartiment intracellulaire ?

Insuline : augmente la captation cellulaire du potassium : 1 à 2h
Agents B adrénergique : salbutamol

Alcalinisation plasmatique
-> si aigue avec acidose à TA normal
300mL de bicarbonate Na isotonique

20

Élimination de la surcharge potassique dans l'hyperkaliémie ?

- Diurétique de l'anse (CI si DEC +++)

- EER (impératif si insuffisance rénale anurique avec hyperkaliémie menacante)

- résine échangeuse d'ion : sulfonate de polystirène sodique
(PO ou lavement (attention. Nécrose et perforation))

21

FdR de perforation avec le kayexalate lavement ?

- post opératoire
- HypoTA
- hypovolémie
- transplantation rénale

22

Hyperkaliémie entre 6 et 7 ?

Glucose Insuline ou salbutamol
Diminution des apports potassiques
Éviction des médicament hyperkaliémiant
Correction d'une acidose métabolique modérée (bicarbonate)
Administration de résine d'ion

23

Cas d'hyperkaliémie avec hypoaldostéronisme traitemetn ?

9a fluorohydrocortisone

24

Signes de l'hypokaliémie ?

Signes cardiaques
Signes musculaires
Signes digestifs
Signes rénaux

25

Signes cardiaques de l'hypokaliémie ?

HYPEREXCITABILITE

- Dépression du segment ST (V1 à V3 et DIII)
- affaissement / inversion onde T
- Onde U V3 et DIII
- Allongement QT
- Troubles du rythme supraventriculaire
- Troubles du rythme ventriculaire

26

Survenue d'arythmie dans l'hypokaliémie faorisée par :

- cardiopathie ischémique
- HVG
- Hypercalcémie
- traitement par digitalique
- survenue torsade de pointe (fav par hypomagnésémie)

27

Signes musculaire dans hypokaliémie ?

Crampes
Myalgies
Faiblesse voire paralysie

Si déplétion sévère : Rhabdomyolyse

28

Signes digestifs de l'hypokaliémie ?

Constipation
Iléus paralytique Syndrome Ogilvie

29

Signes rénaux de l'hypokaliémie ?

Néphropathie hypokaliémique :
- Syndrome polyuro polydipsique (résistante tubulaire ADH)
- Alcalose métabolique ( augmentation de la réabsorption bicarbonates)
- Long terme : néphropathie interstitielle chronique (souvent associée à des kystes médullaire rénale)

30

Etiologie de l'hypokaliémie ?

Carence apport
Transfert excès :
- alcalose
- insuline
- B adrénergique
- hématopoïèse : après B9 ou B12 / anémie mégaloblastique / leucémie rapide / traitement G CSF

Paralysie périodique familiale : AD paralysie des membres inférieur et tronc favorisé par repas riches en glucose ou par exercice musculaire
( pareil si sel de baryum ou thyrotoxicose (asiatique++))

Augmentation des pertes