Traité de la Nature Humaine, Hume Flashcards Preview

Philosophie > Traité de la Nature Humaine, Hume > Flashcards

Flashcards in Traité de la Nature Humaine, Hume Deck (17)
Loading flashcards...
1

Pourquoi on peut réduire au silence un adversaire sans qu'il soit convaincu ? Qu'est ce que cela amène vis-à-vis du jugement de bien moral ou de mal moral ?

ll n’y a jamais rien de présent à l’esprit que ses perceptions. Les perceptions s’appliquent au jugement de bien moral ou de mal moral. Les perceptions sont divisées en deux grands genres : les impressions et les idées. La moralité et la vérité se discernent à l’aide des idées.

2

Pourquoi la Morale ne procède pas de la raison ?

Elle ne procède pas de la raison puisque la raison n’a pas d’influence à elle seule sur les passions et les actions : un principe actif ne peut jamais se fonder sur un principe inactif.

3

A quoi sert la raison ?

A découvrir de la vérité ou de l'erreur

4

Quel est la différence vérité/erreur et passions/actions?

Vérité et erreur sont l’accord ou le désaccord avec les relations réelles des idées ou avec l’existence réelle et des faits réels. Passions et actions sont des réalités originales qui n’impliquent aucune référence à une autre passion ou action, elles ne peuvent donc pas être dites vraies ou fausses. Les actions et passions ne peuvent être raisonnables ou déraisonnables.

5

Comment la raison peut influencer notre conduite ?

La raison peut influencer de deux manières notre conduite :

- elle éveille une passion (en informant l’existence d’un objet) ou elle nous découvre la connexion de causes et d’effets de manière à nous apporter un moyen de satisfaire une passion.
-
Mais ceci peut être parfois faux. Mais les erreurs dues à ces jugements faux ne sont pas source de toute immoralité car elles ne dépassent pas l’erreur de fait. Une erreur de droit peut devenir une espèce d’immoralité, mais il s’agit d’une immoralité dérivée qui se fonde sur une immoralité antérieure.

6

Qu'est ce que nos actions causent en terme de jugement ?

Nos actions ne causent aucun jugement, ni vrai, ni faux en nous, mais sur autrui.

7

Le raison peut elle être utile pour une distinction entre bien moral et mal moral ?

De même que la raison ne peut avoir d’influence sur nos actions, elle ne peut établir une distinction entre le bien moral et le mal moral.

8

Si le vice et la vertu consistent en relations susceptible de certitude et de démonstration, que doit on limiter ? Quelle conclusion cela apporte ?

Si le vice et la vertu consistent en relations susceptible de certitude et de démonstration on doit se limiter aux quatre relations qui admettent seule ce degré d’évidence : ressemblance, contraste, degré de qualité, proportions en quantité et nombre. La moralité n’est donc pas démontrable.

9

Qu'est ce que le sens moral ? Est-ce prouvé ?

Sens moral = découverte d’une relation distincte des précédentes -> peut-être possible, mais cela n’a jamais été montré.

10

A quoi se rapportent le bien moral et le mal moral ?

Le bien moral et le mal moral se rapportent aux actes de l’esprit et dérivent de notre situation à l’égard d’objets extérieurs, donc la distinction morale se trouve dans les relations entre les actes internes et les objets extérieurs.

11

Si chaque objet et individu semblent indépendants les uns des autres, qu'est ce que l'expérience montre ?

Chaque objet et individu semblent indépendant les uns des autres, mais l’expérience uniquement montre qu’il y a des connexions et des relations entre eux. Par ce biais, le 1 ne peut être réalisé. (1 : Le bien moral et le mal moral se rapportent aux actes de l’esprit et dérivent de notre situation à l’égard d’objets extérieurs, donc la distinction morale se trouve dans les relations entre les actes internes et les objets extérieurs.)

12

Comment pouvons-nous découvrir le vice? (Long)

Nous pouvons découvrir le vice que si nous découvrons en notre cœur un sentiment de désapprobation qui naît en nous contre une action donnée. Le vice et la vertu sont des perceptions de l’esprit. C’est par une impression ou un sentiment que nous sommes capables de distinguer le vice et la vertu.Une action, un sentiment, un caractère est vertueux ou vicieux parce que sa vue cause un plaisir ou malaise de genre particulier. La satisfaction éprouvée n’a pas la même intensité selon l’objet. Nous n’attribuons pas le caractère moralement bon à tous les objets qui révèlent en nous une impression de plaisir.

13

Que faut-il pour rendre vertueuse une action ?

Il faut un motif vertueux pour rendre vertueuse une action et une action doit être vertueuse avant que nous puissions donner un regard à sa vertu.

14

Qu'est ce qui doit être nécessaire pour qu'une action soit vertueuse ou moralement bonne ?

Aucune action ne peut être vertueuse ou moralement bonne, s’il n’y a pas dans la nature humaine, quelque motif qui la produise, autre que le sens de sa moralité.

15

Ou se trouvent la justice et l'honnêteté?

La justice et l’honnêteté se trouve dans les actes extérieurs.

16

A quoi est liée la justice? A quoi se préoccupent plutôt les hommes?

La justice est liée à l’intérêt public par une convention artificielle. Les hommes ne regardent pas aussi loin que l’intérêt public : ils regardent l’intérêt privé.

17

Qu'est ce qui n'est pas le motif originel de la justice? Quelle conséquence en tire Hume ? Qu'est ce que ça donne intrinsèquement aux règles de la justice ?

Un regard aux intérêts de l’humanité n’est pas le motif originel de la justice tout comme la bienveillance ne l’est pas. Pour Hume, la justice n’est donc pas naturelle : les règles de la justice sont artificielles mais pas arbitraires.