trouble obsessionnel-compulsif Flashcards Preview

critères DSM-5 > trouble obsessionnel-compulsif > Flashcards

Flashcards in trouble obsessionnel-compulsif Deck (75)
Loading flashcards...
1

Pour avoir un Dx de TOC, la personne doit-elle avoir des obsessions et des compulsions ?

non,
elle peut avoir seulement des obsessions, seulement des compulsions ou les 2

2

Quelles caractéristiques pourrait bien décrire les obsessions dans un TOC

INTRUSIVES, INOPPORTUNES ET entraîne ANXIÉTÉ ou DÉTRESSE importante

3

À quoi servent les compulsions dans un TOC ?

Sont destinés à NEUTRALISER ou DIMINUER l’anxiété/détresse OU à EMPÊCHER un ÉVÉNEMENT REDOUTÉ.

4

Décrire ce que sont les compulsions dans un TOC

Comportement et actes mentaux (que la personne se sent OBLIGER d’ACCOMPLIR r/a une obsession)
= EXCESSIF ou SANS RELATION RÉALISTE avec ce qu’ils proposent de neutraliser),

Comportements répétitifs
(ex. laver les mains, ordonner, vérifier)

Actes mentaux
(Ex prier, compter, répéter des mots en silence)

5

Dans le critère B du TOC, en plus de la détresse significative ou altération du fonctionnement, quel autre élément peut être présent ?

Détresse significative
ou
Altération du fonctionnement
ou
PERTE de TEMPS CONSIDÉRABLE (> 1h/jour)

6

Quels sont les 2 éléments à spécifier si présents dans le TOC ?

préciser quels indice cela peut donner

1. Degré de prise de conscience ou insight (bonne, mauvaise, ou absente)

***Plus la prise de conscience est mauvaise, Plus le pronostic à long terme du TOC est mauvais

2. Présence de tics : présentement ou dans le PASSÉ

*** La présence de tics semble différencier la comorbidité, l'évolution de la maladie et le mode de transmission familial

7

Vrai ou Faux, les obsession sont source de plaisir chez la personne souffrant d'un TOC ?

FAUX, sont intrusives et inopportunes
créer anxiété et détresse

8

Nommez quelques thèmes fréquents des TOC
et préciser si ces thèmes sont plus fréquent chez un sexe que l'autre

- NETTOYAGE (F)
- SYMÉTRIE (M)
- PENSÉES INTERDITES (M)
- PEUR DE FAIRE DU MAL

9

Vrai ou Faux, dans les TOC, les adultes ont généralement des obsessions et des compulsion, alors que les enfants ont surtout des compulsions ?

Faux,
même si les compulsions sont plus faciles à identifier chez les enfants car visibles, la majorité des enfants (tout comme les adultes) ont des obsessions ET des compulsions

10

vrai ou faux, le TOC est plus fréquent chez les filles ?

VRAI pour les adultes mais FAUX chez les enfants, le TOC est plus présent chez les garçons.

11

Quelle est la prévalence du TOC et l'âge moyen de début des sx ?

prévalence 1,2%
âge moyen de début = 19,5 ans
(25% débutent AVANT 14 ans)
(+ tôt chez GARÇONS = 25% débutent AVANT 10 ans)

12

LE TOC a-t-il un taux élevé de rétablissement ?

Si non-traité = TAUX de RÉMISSION BAS

Si début en enfance/ado peut conduire à TOC persistant toute la vie mais 40% ont une rémission au début de l’âge adulte.

13

Le TOC augmente-il le risque suicidaire ?

Oui,
50% des personnes atteintes expérimentes des I.S
Jusqu'à 25 % des personnes atteintes vont faire une tentative de suicide
(Exacerbé si trouble dépressif caractérisé comorbide)

14

Le TOC a-t-il tendance à se présenter AVANT ou APRÈS un autre trouble psychopathologique comorbide ?

• APRÈS trouble anxieux (sauf anx. de séparation)
• APRÈS le PTSD

• AVANT les troubles dépressifs

15

Quels sont les facteurs de risque de TOC ?

- Génétique (hérédité)
- Tendance à internaliser des Sx
- Émotionnalisé négative
- Grande inhibition comportementale (enfance)
- Abus physiques, sexuels pendant enfance
- Autres événements stressants

16

Est-il fréquent qu'une personne atteinte de TOC présente aussi une personnalité obsessionnelle-compulsive ?

23-32% de TOC = comorbidité avec personnalité obsessionnelle-compulsive

17

Qu'est-ce qui caractérise une obsession de dysmorphie corporelle ?

UNE ou PLUSIEURS imperfections perçus dans son apparence physique comme LAIDS, ANORMAUX, DÉFORMÉS (pas apparent ou mineurs pour autrui)

À un moment dans le trouble, COMPORTEMENT RÉPÉTITIFS (ex. vérification miroir, toilettage excessif) OU ACTES MENTAUX (ex. comparaison de l’apparence avec autrui) en réponse aux préoccupation r/a apparence physique.

18

Quelles sont les spécificités de l'obsession d'une dysmorphie corporelle ?

La présence de dysmorphie musculaire :
Avec dysmorphie musculaire : Préoccupé par idée d’être TROP PETIT ou PAS ASSEZ MUSCLÉ (utilisé cette spécification aussi si préoccupé par d’autres partie de son corps)

Le degré d'insight :

Avec insight bon ou acceptable : reconnaît que ses croyances r/a l’obsession d’une dysmorphie corporelle ne sont certainement ou probablement pas exactes ou qu’elles pourraient être vraies ou fausses.

Avec peu d’insight : pense que les croyances r/a l’obsession d’une dysmorphie corporelle sont probablement vraies

SANS insight ou avec croyances délirantes : complètement convaincu que ses croyances r/a l’obsession d’une dysmorphie corporelle sont VRAIES (≤ 4%) = convaincu que la maison va brûler si ne vérifie pas 30X que le four est éteint

19

Donnez une caractéristiques communes des préoccupations et des comportements (actes mentaux) présents dans l'obsession d'une dysmorphie corporelle

CHRONOPHAGES et INVOLONTAIRES
(en moyenne 3-8hrs/jour)

20

Quelles parties du corps sont la cible la plus fréquente des préoccupations dans l'obsession d'une dysmorphie corporelle ?

PEAU, PILOSITÉ, NEZ

Les préoccupation peuvent se focaliser sur UNE ou PLUSIEURS parties du corps

21

Quel type d'obsession d'une dysmorphie corporelle touche principalement les hommes qui font très souvent des régimes alimentaire, de la gymnastique et/ou de l'haltérophilie de manière excessive ?
(Et parfois utilisation de stéroïdes anabolisants ou autres substances)

L’obsession d’une dysmorphie musculaire :Préoccupé par idée d'avoir un corps TROP PETIT ou PAS ASSEZ MUSCLÉ (alors que le corps est tout à fait normal ou même plus musclé que la normale).

Ils peuvent être préoccupés par d’autres régions du corps que les muscles (ex. cheveux, peau).

22

Qu'est-ce que l’obsession d’une dysmorphie corporelle par procuration ?

Forme d’obsession d’une dysmorphie corporelle dans laquelle le sujet est préoccupé par les défauts perçus dans l’apparence de quelqu’un d’autre

23

Vrai ou faux l'obsession d'une dysmorphie corporelle entraine de la honte ?

VRAI, De nombreux individus ont HONTE de leur apparence et de leur focalisation excessive sur celle-ci, donc réticent à en parler

24

Les soins/chirurgies esthétiques semblent-elles efficace pour améliorer les sx d'une obsession d'une dysmorphie corporelle ?

NON,
la majorité des patients atteints reçoivent des soins cosmétiques afin de corriger les défauts perçus (tx dermatologiques ou chirurgie esthétiques) et semble insatisfaits des résultats.

Possibles recours en justice contre les cliniciens r/a leur insatisfaction

25

Les individus atteints d’une obsession d’une dysmorphie corporelle ont plusieurs facteurs de risque de commettre un suicide.
Quel élément augmente le risque de tentative de suicide ?

Risque plus élevé de tentatives de suicides chez les individus qui débute le trouble < 18 ans

Risque semble aussi élevé chez les adolescents atteints du trouble

26

Vers quel âge débute l'obsession de la dysmorphie corporelle ?

Âge moyen d’apparition = 16-17 ans

27

Nommez des répercussions sociales graves possibles dans l'obsession d'une dysmorphie corporelle (retentissement fonctionnel)

Fonctionnement psychosocial et la qualité de vie semblent particulièrement médiocres :

- 20% des jeunes atteints ont abandonnés l’école r/a sx du trouble
- Peuvent restés confinés chez eux pendant des années r/a sx

28

Quel est le trouble comorbide le plus fréquent avec l'obsession d'une dysmorphie corporelle ?

Le trouble dépressif caractérisé (survient APRÈS l'obsession de dysmorphie corporelle)

29

Quelle serait la grande différence entre les hommes et les femmes dans l'obsession d'une dysmorphie corporelle ?

Pas vraiment de différence en terme de types de comportements répétitifs, sévérité des Sx, tendance suicidaire, comorbidité, évolution....
MAIS

HOMME : plus tendance à présenter des préoccupations génitales et grande majorité des cas de dysmorphie musculaire

FEMME : plus encline à présenter des trouble alimentaire comorbide

30

Comment appelle-t-on aussi la thésaurisation pathologique ?

Syllogomanie