Tomber dans les pommes Flashcards Preview

Bases bio-Organisation cérébrale > Tomber dans les pommes > Flashcards

Flashcards in Tomber dans les pommes Deck (12)
Loading flashcards...
1

Je sais comment le SNC se différencie du SNP.

Le système nerveux central (SNC) 

Ce sont tous les neurones qui se trouvent au centre du corps (le cerveau et la moelle épinière)

Le système nerveux périphérique (SNP)

  • C'est tout ce qui assure la connexion entre le système nerveux central et le reste de l’organisme. 
  • Ce sont des nerfs (regroupements de neurones) qui partent de la moelle épinière à des endroits appelés ganglions et qui rejoignent les organes et les muscles.

Ce sont des neurones moteurs.

Il y a aussi des neurones sensoriels qui transmettre l’information dans le sens opposé, vers le SNC.

Ils partent des organes (peau, cœur, muscles, etc.) pour rejoindre la moelle épinière (et donc le SNC).

2

Je suis capable d’expliquer comment le SNP est divisé, en nommant les différentes divisions et leurs principales caractéristiques.

Le SNP comprend une partie somatique et une partie autonome.

Le système nerveux somatique assure le contrôle (efférent) des muscles (1).

C’est aussi par ce système qu’est transmise l’information (afférente) en provenance des sens (toucher, chaleur, douleur, etc.) (2).

Le système nerveux autonome (ou végétatif) contrôle la régulation du cœur, des glandes sudoripares (sueur), des viscères, de la pupille, de la vessie et de plusieurs autres organes. 

Son activité est involontaire, c’est-à-dire qu’on ne peut pas la contrôler de manière consciente (c’est pour cela qu’on l’a nommé autonome).

Le système nerveux autonome se divise en (ortho) sympathique et en parasympathique.

3

Je comprends pourquoi on dit que la division sympathique du SNP est en quelque sorte à l’opposé de la division parasympathique.

La division sympathique du système nerveux autonome prépare le corps pour la défense. Le rythme cardiaque est augmenté tout comme la pression artérielle.

L’activation de la division parasympathique du système nerveux autonome génère des effets généralement opposés à ceux de la division sympathique. 

Par exemple, l’activation du système parasympathique va augmenter la production de la salive tandis que celle du système nerveux sympathique va la diminuer.

Autrement dit, l’activation du système parasympathique peut venir freiner celle du système sympathique, et vice-versa.

 

 

4

Quels sont les principaux neuromédiateurs du système nerveux périphérique ?

L’adrénaline, la noradrénaline et l’acétylcholine.

5

Je comprends comment certaines substances psychoactives peuvent influencer l’activité du SNP.

Les réactions du SNP peuvent être augmentées ou diminuées puisque certains psychotropes (médicaments ou drogues) altérent certains neuromédiateurs (adrénaline, noradrénaline et acétylcholine).

6

Je sais ce que sont la mydriase et le myosis et ce qui peut les provoquer.

La mydriase est l’augmentation du diamètre de la pupille (dilatation). 

On peut observer ce phénomène après la prise de substances qui activent le système nerveux sympathique. 

L’amphétamine, la cocaïne, la kétamine, le LSD et la pseudoéphédrine, qu’on retrouve dans les décongestionnants comme Sudafed, peuvent produire cet effet. 

Même la caféine peut provoquer une certaine dilatation de la pupille.

Quand la pupille est ainsi dilatée, la personne devient hypersensible à la lumière.

Le myosis (oui c’est masculin) est la diminution du diamètre de la pupille (contraction). 

On peut observer ce phénomène après la prise de substances qui activent le système parasympathique via la stimulation du système cholinergique (récepteurs muscariniques). 

Les opiacés (morphine, héroïne, codéine) peuvent aussi produire cet effet.

7

Je sais ce qu’est le choc vagal et comment on l’explique.

Le système parasympathqiue est en charge de freiner l'activation du système sympathique et vice versa.

 

Le choc vagal est un malaise pouvant être attribuable à une rupture d'équilibre entre les deux systèmes (sympathique et parasympathique).

 

S'ensuit une activité excessive du système nerveux parasympathique ou une baisse d'activité du système nerveux sympathique.

 

Peu importe, cela ralentit le rythme cardiaque.

 

Le cœur amène moins de sang aux artères, le cerveau est alors moins oxygéné, ce qui entraîne une perte de connaissance spontanée, mais généralement très brève.

 

8

Les mécanismes qui pourraient être responsables d'une parurésie (difficulté ou l'incapacité totale d'uriner dans des toilettes publiques, ou quand d'autres personnes se situent à proximité).

Le stress, la peur d'être entendu stimule le système nerveux sympathique (défense/fuir) qui inhibe la miction en contractant les sphincters et relâchant le muscle vésical.

9

Carlo saute pour la première fois en parachute et quand il arrive en bas, il s’aperçoit qu’il a déféqué dans son pantalon.

Le système nerveux sympathique s'active (pour survivre) et alors le système nerveux autonome oublie d'activer les sphyncters parce que ce n'est pas nécessaire pour survivre.  

10

Donna a la chair de poule lorsqu’elle entend chanter son idole de jeunesse.

Donna chair de poule : Activation de son système nerveux sympathique. Tout simplement. 

 

Chair de poule et sensations fortes

Stimulation sensorielle (auditive) amène un grand plaisir =activation du système nerveux sympathique qui provoque la piloérection.

Sollicité par le plaisir, ce système émet des signaux vers certains muscles et organes grâce à des neurotransmetteurs tels que l’ adrénaline. Cette dernière active la contraction des muscles qui relient les poils à la peau (on parle de muscles érecteurs ou horripilateurs). La peau devient alors granuleuse et les poils se redressent, donnant à la peau l’aspect d’une volaille déplumée – d’où l’expression "chair de poule".

"C’est un phénomène essentiellement nerveux et musculaire", ajoute le spécialiste. La chair de poule peut s’accompagner d’autres manifestations physiques liées à la montée d’adrénaline : l’ accélération du rythme cardiaque, les mains moites, les tremblements, les pupilles dilatées…

11

Erica, 8 ans, prend un nouveau médicament depuis quelques semaines. Or, vous remarquez qu’elle salive telllement que son chandail est mouillé.

Puisque les neuromédiateurs sont affectés par la médication, ça altère le système sympathique, donc, il n'est pas assez stimulé.

 

Médicament vient altérer des neuromédiateurs qui viennent altérer le système nerveux sympathique.

Réponse du cours : Beaucoup de médicament à altèrent le système sympathique à cause des neurotransmetteurs.

 

 

12

Fernand est incapable d’avoir une érection lorsqu’il se trouve au lit avec Fernande.

Pour régler son problème, Fernand prend une pilule de Viagra, ce qui l’aide… mais malheusement il a une éjaculation précoce…

Réponse du cours : les 2 systèmes doivent être activés en même temps. Le parasympathique n'est pas assez activé dans son cas, alors il n'y a pas d'équilibre, ce qui fait qu'il y a une éjaculation précoce.

______________________________________________

 

Fernand : Il faut que les 2 systèmes soient activés dans un bon dosage (érection et éjaculation). Si superexcité, il n’est pas capable érection.  Son parasympathique n’est pas assez activé (pas assez relax). Doit être relaxe et excité à la fois. 

 

Viagra : Tu suractives ton sympathique mais pas suffisamment longtemps.