Service Technique Flashcards Preview

Recueil de textes P1 > Service Technique > Flashcards

Flashcards in Service Technique Deck (18)
Loading flashcards...
1

Mission principale STEC ?

Les services techniques ont pour principale mission de veiller à ce que les commandants de groupement disposent en permanence des moyens techniques leur permettant d’assurer une couverture opérationnelle efficace de leur zone de responsabilité.

2

De quoi sont chargés les STEC ?

DE LA MAINTENANCE
- des véhicules, engins et autres matériels destinés au service d’incendie et de secours (à l’exception des matériels des transmissions, d’entretien des casernements et de l’habillement) ;
- des véhicules de servitude ;
- des matériels de l’armée de Terre (véhicules, armement, matériels NRBC, optique, transmission et munition).

DE L’APPROVISIONNEMENT
- Carburants ;
- émulseurs ;
- gaz ;
- ingrédients.

3

Par qui et par quoi est assuré la défense du camps de Voluceau ?

Le Véhicule de Sécurité Incendie (VSI), engin pompe à 3 hommes, assure la défense du camp de Voluceau.

4

Quels sont les engins de transport et d'évacuation ?

Plate-forme porte engin (PFPE) ;
Dépanneuse (DEP)

5

Quels sont les engins spéciaux nécessitant du personnel qualifié pour leurs mise en oeuvre ?

Berce pompage épuisement (BPE + VPB), omnibus avec BEM ;
Berce émulseur (BEM + VPB), omnibus avec BPE ;
CEL

6

STEC détachement spéciaux ?

Les personnels des services techniques peuvent entrer dans la composition des détachements spéciaux :
- détachement d’intervention pour cataclysme ;
- détachement de renfort urbain pour feux de forêts ;

7

STEC renfort GIS ?

5 Véhicules d'Intervention Grandes Intempéries (VIGI) armés par les personnels du site de Voluceau peuvent être amenés à renforcer ponctuellement les GIS dans le cadre de plans particuliers.

8

Matériel employés et laissés sur intervention ?
Au cours de l'intervention

Le conducteur:
- tient l'inventaire du matériel distribué ;
- vérifie la réintégration du matériel employé et distribué et, avant de quitter les lieux d'intervention, en rend compte au chef d'agrès.


Le chef d'agrès:
Si la totalité du matériel n'est pas réintégrée :
- dresse l'inventaire (en double exemplaire) du matériel laissé sur les lieux de l'intervention. Pour cela il utilise un bon vert normalisé (IMP/B 30 bis) sur lequel il inscrit en 1re ligne : « Laissé en prêt pour l'intervention de telle adresse, etc. » ;
- signe ce bon de prêt contradictoirement avec le commandant des opérations de secours ou un adjoint désigné par ce dernier ;
- garde un exemplaire du bon de prêt, remet l'autre au commandant des opérations de secours.

9

Matériel employés et laissés sur intervention ?
Après l'intervention

Le commandant des opérations de secours ou l'adjoint désigné :
- récapitule (en double exemplaire) les différents bons de prêt ;
- signe ce bon de prêt contradictoirement avec le commandant de l’unité du secteur concerné ou son représentant désigné (officier adjoint, chef de remise) ;
- garde un exemplaire du bon récapitulatif, remet l'autre ainsi que les différents bons constitutifs au commandant de l’unité du secteur concerné.

10

Matériel employés et laissés sur intervention ?
Lorsque l'intervention prend fin

Le sous-officier chef de remise de la compagnie du secteur :
- récupère les matériels (en cas de récupération partielle, établit un nouveau bon qu'il remet au chef du service de surveillance) ;
- assure la restitution des matériels aux autres unités après collationnement avec les bons de passage en compte et les messages.

11

Matériel employés et laissés sur intervention ?
Litiges

Les litiges font l'objet d'un compte-rendu d'accident matériel (CRAMAT) de la compagnie qui ne récupère pas la totalité de son matériel.
Le matériel, rendu ainsi indisponible, peut sur demande du détenteur dépositaire être remplacé temporairement ou définitivement par les services techniques dans l’attente du résultat d’une enquête, d’une récupération, etc.
La sortie des comptes des matériels incriminés est assujettie à une décision du commandement.

12

PASSAGE EN COMPTE ET RECUPERATION ENTRE PERSONNEL DE LA BRIGADE ET SINISTRES

LE CHEF D'AGRES OU LE SOUS-OFFICIER CHEF DE REMISE DE LA COMPAGNIE
- dresse la liste du matériel laissé sur place ;
- fait renseigner trois exemplaires du bon de prise en charge provisoire (IMP/ST 25) et les fait signer par le responsable de l'immeuble ou de l'établissement (en principe le propriétaire ou le sinistré) dès la mise en place du matériel ou lors du retrait du service de surveillance ;
- avise ce responsable que le bâchage ou l'étaiement est réalisé à titre de dépannage et qu'il lui appartient de prendre des dispositions pour rendre rapidement le matériel laissé sur place, la durée n'excédant pas un mois.


Un exemplaire du bon de prise en charge provisoire (triplicata) est laissé au sinistré qui devra le restituer en même temps que le matériel.
Le duplicata est transmis au chef des services techniques quinze jours après l'opération si la réintégration n'a pas été possible entre-temps.
Le primata est gardé en instance par le chef de remise de la compagnie du secteur concerné afin qu'il puisse rendre le matériel, lors de la récupération, à la compagnie ayant procédé à la pose ou ayant laissé le matériel sur place après une intervention.

13

Composition du lot pollution ?

- 150 épuisettes ;
- 100 bacs plastiques pour récupération de poissons morts.

14

Composition du lot inondation ?

- 3 000 sacs à terre (vides, à remplir par les intervenants avec moyens de fortune) ;
- 10 vides caves avec UC comprenant chacune 1 tuyau de 110 X 20
avec 2 demi- raccords, 1 tuyau de 110 X 20 m avec 1 demi raccord, 1 tricoises de 100
mm ;
- 24 ESI avec UC comprenant chacune 4 avirons, 1 gaffe de marinier, 6 gilets de
sauvetage, 1 bouée de sauvetage ;
- 2 berces de transport pour ESI, chaque berce pouvant emporter 4 ESI avec UC.

15

Composition du lot trouble urbain ?

- 30 raccords de réduction de 50 X 40 mm ;
- 30 raccords de réduction de 65 X 50 mm.
Ces raccords sont destinés aux sapeurs-pompiers civils envoyés en renfort des unités de la Brigade.

16

Composition du lot intervention grande intempérie ?

- voir fiche d’Unité Collective (UC) du Véhicule Interventions Grandes Intempéries
(VIGI), n° de nomenclature de l’UC : 9002091

17

Autre matériel de réserve ?

- 40 tuyaux PIL de 110MM X 40M ;
- Émulseur :
2000 litres d’émulseur en bidons de 20 litres à 3/6 % ;
4000 litres d’émulseur en bâche de 1000 litres à 3/6 %.

18

Comment sont acheminés les différents lots sur intervention?

Ces matériels sont mis en service à la demande expresse du COS.
Ils sont acheminés sur zone par les services techniques.