Question Chapitre 13 - Le néobéhaviorisme Flashcards Preview

Histoire de la psychologie (Calille) > Question Chapitre 13 - Le néobéhaviorisme > Flashcards

Flashcards in Question Chapitre 13 - Le néobéhaviorisme Deck (15)
Loading flashcards...
1

J’ai formulé une théorie hypothético-déductive complexe dont l’objectif était d’expliquer tous les phénomènes d’apprentissage. Qui suis-je?
A. Guthrie
B. Hull
C. Skinner
D. Tolman
E. McDouglass

B. Hull

2

J’ai introduit la notion de conditionnement opérant. Qui suis-je?
a) Edwin Ray Guthrie
b) Clark Leonard Hull
c) Burrhus Frederic Skinner
d) Edward Chace Tolman
e) William McDougall

C. Skinner

3

Ancien étudiant de Clark Leonard Hull, je me fis le principal porte-parole de la théorie hullienne. Qui suis-je?
a) Edward Chace Tolman
b) William McDougall
c) Knight Dunlap
d) Kenneth W. Spence
e) Aucune de ces réponses

D. Spence

4

Parmi les éléments suivants, le ou lesquels sont traités dans le livre « Bonjour Sagesse. Bien vivre après 70 ans », écrit par Burrhus Frederic Skinner, en collaboration avec Margaret Vaughan?
a) Le régime alimentaire et l’exercice
b) La retraite
c) L’oubli et la déficience sensorielle
d) La peur de la mort
e) Toutes ces réponses

E. Toutes ces réponses

5

Selon la conception d’Edward Chace Tolman, quel est le nom donné à une hypothèse ayant fait l’objet de tentatives de confirmation?
a) Potentiel de réaction
b) Carte cognitive
c) Renforcement
d) Expectation
e) Aucune de ces réponses

D. Expectation

6

D’après la conception d’Edward Chace Tolman, l’expérience environnementale donne naissance à des événements internes non observables qui provoquent à leur tour le comportement.
Vrai ou faux

Vrai

7

Dix ans après la publication des Principles of Behavior (1943. de Clark Leonard Hull, 40 % de toutes les études expérimentales publiées dans les réputés Journal of Experimental Psychology et Journal of Comparative and Physiological Psychology faisaient référence à un aspect ou l’autre de la théorie de Hull.
Vrai ou faux

Vrai

8

En général, l’application des principes skinnériens au traitement de problèmes de comportement s’est avérée inefficace.
Vrai ou faux

Faux. Il s'est avérée efficace

9

D’après la conception d’Edward Chace Tolman, la carte cognitive correspond à une représentation mentale du milieu.
Vrai ou faux

Vrai

10

Selon Burrhus Frederic Skinner, le fait que le comportement est régi par des contingences de renforcement permet d’espérer la résolution de certains problèmes sociétaux.
Vrai ou faux

Vrai

11

Définissez l’analyse fonctionnelle, telle qu’elle fut établie par Burrhus Frederic Skinner.

Approche skinnérienne de la recherche comportant l’étude de relations constantes entre des événements comportementaux et environnementaux. Une étude de ce type porte principalement sur la relation entre les contingences de renforcement et la fréquence, ou la probabilité, d’une réponse

12

Edwin Ray Guthrie a établi qu’il existe une règle générale pour éliminer une habitude indésirable. Décrivez cette règle.

Il s’agit d’observer les stimuli qui déclenchent cet acte et d’effectuer un acte différent en présence des mêmes stimuli. Ainsi, l’acte de remplacement, qui est désirable, sera déclenché par ces derniers au lieu de l’acte initial, indésirable.

13

Les réponses d’un organisme qui sont suivies d’un renforcement ont ____ tendance à se produire si l’organisme se trouve de nouveau dans la même situation. Les réponses qui sont suivies d’une punition ont ____ tendance à se produire.
a) autant
b) davantage
c) moins
d) parfois

b. Davantage
c. Moins

14

Expliquez en quoi les conceptions d’Edward Chace Tolman rejoignent la psychologie cognitive contemporaine ?

ll est clair que Tolman considérait les organismes comme des dispositifs actifs de traitement de l’information. Cette conception est tout à fait en accord avec la psychologie cognitive contemporaine.

15

Expliquez la différence établie par Edward Chace Tolman entre apprentissage et performance. Illustrez cette différence au moyen d’un exemple.

Selon la théorie de Tolman, un organisme apprend constamment en observant son milieu. Mais le fait qu’il emploie ou non ce qu’il a appris et la façon dont il l’utilise sont déterminés par sa motivation. Par exemple, un rat rassasié ne quittera peut-être pas la case de départ d’un labyrinthe, ou il se déplacera au hasard dans celui-ci même s’il a appris ce qu’il doit faire pour obtenir de la nourriture. Donc, Tolman pense que la motivation influe sur la performance mais non sur l’apprentissage. Il définit la performance comme la traduction de l’apprentissage dans le comportement