la Division Santé Flashcards Preview

Recueil de textes P1 > la Division Santé > Flashcards

Flashcards in la Division Santé Deck (19)
Loading flashcards...
1

Sous quelle autorité est placée la division santé?

La Division Santé (DS) est placée sous la double autorité :

- hiérarchique : du général commandant le Brigade ;

- technique : du médecin général inspecteur, directeur de la Direction Régionale du Service de Santé des Armées de Saint Germain en Laye (DRSSA-SGL)

2

Que comprends la division santé?

- Une section commandement.

- Une section hygiène et démarche qualité.

- 3 unités fonctionnelles :
o Le bureau médical d’urgence (BMU).
o Le bureau de santé et de prévention (BSP).
o Le bureau pharmacie et ingénierie biomédicale (BPIB).

- 6 unités territoriales :
o Les centres médicaux (MENI, MASS, CBVE, CHPT, VISG).
o Le service médical de l’unité élémentaire spécialisée de Kourou.

- 1 unité organique :
o La compagnie de soutien médicale (CSM) placée sous l’autorité du groupement de soutien et de secours (GSS) assure des missions transverses de la division santé.

3

De quel milieux sont issue les personnel de la division santé ?

Les personnels de la division santé sont issus de deux statuts différents : militaires et civil.


-Les personnels militaires appartiennent au service de santé des armées (SSA) ou à la brigade de sapeurs-pompiers de Paris. Ils sont de carrière, commissionné, sous contrat ou de réserve.

-Les personnels civils appartiennent à la Préfecture de Police de Paris et sont placés pour emploi à la brigade de sapeurs-pompiers de Paris. Ils sont titulaires de la fonction publique territoriale ou sous contrat.

4

Que veut dire BMU ?

Le bureau médical d’urgence. (BMU).

Il est le conseiller technique du MCB pour la médecine d’urgence, son organisation et son enseignement

5

Que veut dire BSP ?

Le bureau de santé et de prévention. (BSP).


Il est le conseiller technique du MCB pour la médecine d’armée (soins et expertise), la médecine de prévention, la surveillance épidémiologique

6

Que veut dire BPIP ?

Le Bureau pharmacie et ingénierie biomédicale. (B.P.I.B.).


Il dirige et contrôle l’achat, la gestion et la délivrance des médicaments et dispositifs médicaux pour la médecine d’urgence, la médecine d’armée et le secours à victimes.

7

Le service médical de l’unité élémentaire spécialisée de Kourou définir?

 La médecine d’armée et de prévention au profit des personnels du détachement ;
 La médecine d’urgence sur l’enceinte du centre national d’études spatiales (CNES).
Il participe à la formation continue des personnels du détachement au secours à victimes.

8

Que veut dire CSM ?

La compagnie de soutien médicale. (CSM)


La compagnie de soutien médicale, créée en 2009, s’inscrit dans le plan de réorganisation des soutiens de la brigade voulue par le général, commandant la brigade.

9

Mission de la section médico-psychologique ?

La section médico-psychologique assure les missions suivantes :

- la prise en charge et le suivi psychologiques des personnels de la brigade ;

- les bilans psychologiques des événements graves ;

- la prévention des comportements inadaptés et des troubles psychologiques par la formation des personnels aux différents niveaux de formation.

10

Mission de la coordination médicale ?

Intégrée au Centre des Opérations (C.O.), la coordination médicale a pour missions de :

- répondre dans les délais les meilleurs avec les moyens les plus adaptés aux demandes d’aide à caractère médical qui émanent du public ou d’organismes extérieurs soit directement soit indirectement par l’intermédiaire du Centre de réception 18-112, des CSO, des PVO ou des personnels en intervention ;

- mettre en oeuvre les moyens opérationnels de la division santé ;

- rendre compte au MCB de tout événement important ou inhabituel ;

- renseigner le commandement de tout événement le concernant dans le respect des règles déontologiques relatives au secret médical.

11

Personnels de la coordination médicale ?

- un médecin coordinateur chef et un médecin coordinateur adjoint désignés sur une liste d’aptitude qui est validée par le MCB ;

- le DSM, basé à Champerret, assure une veille technique et de commandement et renforce la coordination médicale aux heures de forte activité et pendant les repas ;

- un infirmier placé sous l’autorité du coordinateur–chef, désigné sur une liste d’aptitude validée par le MCB ;

- des personnels de la CCT, qui ont suivi une formation spécifique d’Opérateur à la Coordination Médicale (OCM).

12

Combien d'AR à la BSPP ?

Les ambulances de réanimation (AR) sont au nombre de sept : six assurent la garde journalière et une l’astreinte. Elles sont armées par un équipage composé d’un médecin, d’un infirmier et d’un conducteur titulaire de l’attestation de conducteur ambulancier de service mobile d’urgence et de réanimation de la fonction publique hospitalière, et disposent d’un matériel médical spécifique ainsi que de matériels NRBC.

13

Combien d'AR par GIS ?

Chaque service médical groupement d’incendie et de secours dispose de 2 AR complètes et simultanément opérationnelles : une basée à Paris, l’autre placée dans un centre de secours du département de la petite couronne correspondant.

14

L’hélicoptère médicalisable définir ?

Stationné à la base de Paris (Issy-les-Moulineaux 92), un hélicoptère du ministère de l’Intérieur peut être médicalisé par le personnel de la Division Santé lors d’intervention primaire afin d’assurer le transport du patient le plus rapidement possible sur la structure hospitalière d’accueil. L’hélicoptère est armé par les personnels et les matériels de l’AR qu’il renforce.

15

Les Véhicules d’Evacuation Sanitaire définir

Chaque service médical de groupement possède d’un VES destiné à la prise en charge, au transfert et à l’évacuation sanitaire, médicalisé ou non, des personnels de la brigade. Les VES sont également susceptibles d’être engagés, sur ordre du MCB, pour des missions opérationnelles (Plan Rouge, Plan Rouge Alpha par exemple).

16

Sous quelle responsabilité sont placé les VES ?

Placés sous la responsabilité opérationnelle du médecin-chef de groupement, les VES sont dotés des matériels, des dispositifs médicaux et des produits médicamenteux nécessaires à la prise en charge de victimes graves.

17

Quelle sont les deux versions des VES ?

- La version médicalisée avec un médecin, un infirmier et un conducteur ;
- La version para médicalisée avec un infirmier et un conducteur.

18

Le véhicule DSM définir ?

Ce véhicule bénéficie d’un armement, en médicaments, en dispositifs médicaux et en matériel NRBC, spécifique à la fonction de médecin DSM. La garde de conducteur est assurée par un personnel du groupe soutien de la CSM et détaché sur le site de CHPT.
Chaque centre médical de site dispose d’un véhicule DSM pour être en mesure, en cas d’événement, grave plan rouge alpha, plan jaune, d’assurer les fonctions de DSM.

19

Les véhicules rapides médicalisés définir ?

La division santé possède deux VRM afin d’assurer les missions de soutien médicale au profit de hautes personnalités.

Ces deux véhicules banalisés disposent des mêmes matériels spécifiques que les AR. Armés par une équipe médicale, ils sont, sur ordre du MCB ou de son représentant, mis à la disposition du service médical de la Présidence de la République française et du service de protection des hautes personnalités. Les modalités d’engagement obéissent à des procédures particulières.