Dysfonctions sexuelles Flashcards Preview

critères DSM-5 > Dysfonctions sexuelles > Flashcards

Flashcards in Dysfonctions sexuelles Deck (25)
Loading flashcards...
1

Quelles sont les dysfonctions sexuelles spécifiques aux hommes ?

Éjaculation prématurée (précoce)
Éjaculation retardée
Diminution du désir sexuel chez l’homme
Trouble de l’érection

2

Quels sont les critères Dx communs à toutes les dysfonctions sexuelles chez les hommes ?
Éjaculation prématurée (précoce)
Éjaculation retardée
Diminution du désir sexuel chez l’homme
Trouble de l’érection

Les sx du critère A doivent durer depuis ≥ 6 mois

Les sx du critère A doivent entraîne de la détresse

La dysfonction sexuelle n’est pas mieux expliquée par un trouble mental non-sexuel, n’est pas la conséquence d’une souffrance sévère liée à une relation, n’est pas causée par d’autres facteurs de stress, par les effets d’une substance/médicament ou par une autre affection médicale.

3

L'éjaculation retardée doit-elle présenter les DEUX sx suivant à toutes les occasion d'activités sexuelles :
1. Retard marqué de l’éjaculation
2. Absence ou diminution marqué de la fréquence de l’éjaculation ?

NON,
au moins UN DES DEUX sx suivant doit être éprouvé dans presque toutes les occasions (75-100%) d’activité sexuelle avec un partenaire (dans des contextes situationnels identifiés ou, si de type généralisé, dans tous les contextes), et ce SANS que le sujet de souhaite retarder l’éjaculation.
1. Retard marqué de l’éjaculation
2. Absence ou diminution marqué de la fréquence de l’éjaculation

4

Vrai ou Faux, une éjaculation retardé peut être un éjaculation qui se produit après 15 minutes ?

Vrai,
La définition de « retard » n’est pas clairement définie (il n’y a pas de limite précise, ou de délais raisonnable pour atteindre l’orgasme)

5

Quel peut être l'impact psychologique de l'éjaculation retardée ?

Certains hommes rapportent un sentiment d’être moins attirant sexuellement r/a leur difficulté d’éjaculation

Certains peuvent même éviter les activités sexuelles en lien avec des expériences répétées de difficultés à éjaculer.

6

Quelles sont les 3 spécifications des dysfonctions sexuelles masculines ?
(se sont les 3 même chez la femme sauf tr. liée à des douleur génito-pelvienne ou à la pénétration)

Éjaculation prématurée (précoce)
Éjaculation retardée
Diminution du désir sexuel chez l’homme
Trouble de l’érection

*spécifier le type
• De tout temps : depuis qu’il est sexuellement actif
• Acquis : début après une période d’activité sexuellement relativement normale

*spécifier le type
• Généralisé : ≠ limité à certains type de manipulation
• Situationnel : ne survient qu’avec certains type de manipulation ou certains partenaires

*spécifier la sévérité (
• Léger
• Moyen
• Grave

7

Le code de spécification de sévérité est le même pour trois des quatre dysfonction sexuelle masculine soit

Léger : souffrance légère accompagne les sx
Moyen : souffrance moyenne accompagne les sx
Grave : souffrance sévère accompagne les sx

Quelle dysfonction sexuelle masculine n'a pas le même code de spécificité pour la sévérité ?

Éjaculation prématurée (précoce):
*spécifier la sévérité :

Léger : L’éjaculation se produit approximativement dans les 30 secondes à 1 minute suivant la pénétration vaginale

Moyen : L’éjaculation se produit approximativement dans les 15 à 30 secondes suivant la pénétration vaginale

Grave : L’éjaculation se produit approximativement dans 15 secondes suivant la pénétration vaginale

8

Dans le critère A du trouble de l'érection combien de sx parmi ces 3 doivent être éprouvés dans presque toutes les occasions (75-100%) d’activité sexuelle avec un partenaire (dans des contextes situationnels identifiés ou, si de type généralisé, dans tous les contextes)

1. Difficulté marqué à parvenir à une érection au cours de l’activité sexuelle

2. Difficulté marqué à maintenir l’érection jusqu’à l’achèvement de l’acte sexuel

3. Diminution marquée de la rigidité érectile

Au moins un des trois sx suivant

9

Nommer 2 éléments pouvant conduire à une diminution du désir sexuel chez l'homme ?

1. Il y a une diminution normale du désir sexuel lié à l’âge

2. Des difficultés persistantes à obtenir une érection peuvent conduire l’homme à perdre de l’intérêt pour l’activité sexuelle

10

Quels sont les principales dysfonctions sexuelles pouvant affecter les femmes ?

- Trouble de l'orgasme chez la femme
- Trouble de l'intérêt pour l'activité sexuelle ou de l'excitation sexuelle chez la femme
- Trouble lié à des douleurs génito-pelviennes ou à la pénétration

11

Quels sont les critères Dx communs aux trois principales dysfonctions sexuelles chez la femme ?

B- Les sx du critère A doivent durer depuis ≥ 6 mois
C- Les sx du critère A doivent entraîne de la détresse
D- La dysfonction sexuelle n’est pas mieux expliquée par un trouble mental non-sexuel, n’est pas la conséquence d’une souffrance sévère liée à une relation, n’est pas causée par d’autres facteurs de stress, par les effets d’une substance/médicament ou par une autre affection médicale.

12

Vrai ou Faux,
en plus de présenter les critère B,C et D communs au 3 dysfonctions sexuelles chez la femme, pour avoir un Dx de trouble de l'orgasme, la femme doit aussi présenter dans presque toutes les occasions d'activités sexuelles :

1- Un retard marqué pour parvenir à l'orgasme ou diminution de la fréquence (voire absence) d'orgasme

ET

2- Une diminution marqué de l'intensité des sensation orgasmiques

FAUX,
elle peut présenter un seul des deux éléments du critère A

13

Vrai ou faux,
une femmes qui ne peut qu'obtenir des orgasmes clitoridiens a un trouble de l'orgasme ?

FAUX

14

Lequel des trois troubles de dysfonctions sexuelles chez la femmes n'a pas comme spécificités possible :

*spécifier le type
• De tout temps : depuis qu’il est sexuellement actif
• Acquis : début après une période d’activité sexuellement relativement normale

Le trouble lié à des douleurs génito- pelviennes ou à la pénétration
(c'est le seul Dx qui ne l'a pas, même parmi les dx masculins)

Sinon les 3 dysfonctions sexuelles chez la femmes ont les spécificités suivantes :

*spécifier le type
• Généralisé : ≠ limité à certains type de manipulation
• Situationnel : ne survient qu’avec certains type de manipulation ou certains partenaires

*spécifier la sévérité :
• Léger : souffrance légère accompagne les sx du critère A
• Moyen : souffrance moyenne accompagne les sx du critère A
• Grave : souffrance sévère accompagne les sx du critère A

15

Combien de sx du critère A sont nécessaire pour poser le Dx de Trouble de l’intérêt pour l’activité sexuelle ou de l’excitation sexuelle chez la femme ?

(depuis 6 mois et entrainant une souffrance significative)

3 parmi les 6 suivants :

1. Absence / diminution de l’intérêt pour l’activité sexuelle
2. Absence / diminution des pensées sexuelles/érotiques ou des fantaisie imaginatives
3. Peu ou pas d’initiation de l’activité sexuelle et, typiquement, absence de réceptivité aux tentative du partenaire pour initier l’activité sexuelle
4. Absence/diminution de l’excitation ou du plaisir sexuel dans presque toutes les occasions (75-100%) d’activité sexuelle avec un partenaire (dans des contextes situationnels identifiés ou, si de type généralisé, dans tous les contextes)
5. Absence/diminution de l’intérêt sexuel ou de l’excitation sexuelle en réponse aux signaux sexuels/érotiques, internes ou externes (ex. écrits, verbaux, visuels)
6. Absence/diminution des sensation génitales ou non génitales pendant l’activité sexuelle dans presque toutes les occasions (75-100%) d’activité sexuelle avec un partenaire (dans des contextes situationnels identifiés ou, si de type généralisé, dans tous les contextes)

16

Quelle dysfonction sexuelle chez la femme pourrait être influencée par ces différents :
- des problème à ressentir l'orgasme
- une douleur à l'activité sexuelle
- une activité sexuelle peu fréquente
- des différences marquées entre les attentes des 2 partenaires

Trouble de l’intérêt pour l’activité sexuelle ou de l’excitation sexuelle chez la femme

17

Nommer des exemples de situations où pourraient survenir des difficultés lors d'un Trouble lié à des douleurs génito-pelviennes ou à la pénétration

1. Pénétration vaginale pendant la relation sexuelle
2. Douleur vulvo-vaginale ou pelvienne marquée pendant la relation sexuelle ou lors des tentatives de pénétration
3. Peur ou anxiété marquée de ressentir une douleur vulvo-vaginale ou pelvienne par ANTICIPATION, pendant ou résultant de la pénétration vaginale
4. Tension ou crispation marquée de la musculature du plancher pelvien au cours des tentatives de pénétration vaginale

18

à quelle autre dysfonction sexuelle est surtout associée le Trouble lié à des douleurs génito-pelviennes ou à la pénétration ?

À la « réduction du désir ou de l’intérêt pour l’activité sexuelle ou de l’excitation sexuelle chez la femme »

19

Quel type de mécanisme peut parfois utiliser une femmes souffrant de Trouble lié à des douleurs génito-pelviennes ou à la pénétration ?

Mécanisme d'évitement :
Il existe souvent un COMPORTEMENT D’ÉVITEMENT des situations sexuelles et des opportunités à caractère sexuel (évitement semblable à celui des cas de phobie spécifique)

L’évitement des examens gynécologiques malgré les recommandation médicale est FRÉQUENT

La difficulté à utiliser des tampons ou l’évitement de leur utilisation est un facteur prédictif important de ce type de problème

20

Dans quelle période de la vie le trouble lié à des douleurs génito-pelviennes ou à la pénétration est-il plus fréquent ?

Ce trouble est plus fréquent dans certaines périodes de développement : ex. post-partum ou pré, péri ou post-ménopause

21

Vrai ou faux, le Trouble lié à des douleurs génito-pelviennes ou à la pénétration entraîne toujours une perte de désir ou de l'intérêt pour les activités sexuelles ?

Parfois le désir et l’intérêt sont préservés pour des activités sexuelles SANS PÉNÉTRATION

22

Nommer certains médicamens susceptibles d'entrainer une Dysfonction sexuelle induite par une substance/un médicament ?

Psychotropes :
antidépresseurs, antipsychotiques, régulateurs de l’humeur

D’autres médicaments (non-psy) :
- Mx pour les maladie cardiovasculaires
- Agents cytotoxiques (Chimio)
- Mx à visée gastro-intestinale
- Traitement hormonaux
- Méthadone
- Abus d’alcool chronique
- Abus de nicotine chronique
- contraceptifs oraux

23

Quels sont les effets secondaires de nature sexuelles possible avec les antidépresseurs ?

Surtout difficulté à obtenir un orgasme et éjaculer
(pas tellement de problèmes érectile ni de baisse de désir sexuel)

24

Quels sont les effets secondaires de nature sexuelles possibles avec les antipsychotiques ?

Problème de désir, d’érection, de lubrification, d’éjaculation et d’orgasme (les typiques et les atypiques)

25

Quels sont les effets secondaires de nature sexuelles possibles avec les régulateurs de l'humeur ?

Lithium (parfois baisse de désir)

Gabapentin (parfois problème d’orgasme)

(Ces problèmes sexuels avec les régulateurs d’humeur sont PLUS FRÉQUENTS si associés avec des benzo)