Cours 1 Flashcards Preview

Neuropsychologie des affections démentielles > Cours 1 > Flashcards

Flashcards in Cours 1 Deck (34)
Loading flashcards...
1

Qeske la démence ?

Syndrome du à une affection cérébrale, habituellement chronique et progressive

2

Par quoi se caractérise la démence ?

Perturbation pouvant affecter de nombreuses fonctions corticales supérieures ( memoire, langage etc)

3

Dans la démence, le syndrome ne s’accompagne pas de quoi?

D’un obscurcissement de la conscience ( c’est pas un état confusionnel)

4

Qesk’un etat confusionnel?

= pas état dementiel!

Être désorienté, incapable de fixer son attention etc

5

Dans la démence, les détériorations cognitives s’accompagnent de quoi ?

De détérioration du contrôle émotionnel, du cmpt social ou de la motivation

6

Quand on fait bilan : faut veiller à quoi?

À ce qu’il y ait pas un état confusionnel !

Ex: qqun qui a eu une chirurgie -> Allier voir jours qui ont suivi après accident ou état confusionnel, demander à entourage

=> Fondamental ! Sinon on peut faire grave erreur diagnostic !

7

Quelle est la classification de la démence ? (3)

- Vasculaires

- (Neuro) Dégénérative

- Mixtes

8

Quelle sont les 2 types de démences ( neuro dégénérative) ?

- A predominance corticale ( Alzheimer etc)

- A predominance sous corticale ( Parkinson, Chorée de Huntington, etc)

9

Qeske les démences vasculaires ?

Lésions ischémiques sous corticales multiples, accident vasculaire cérébral stratégique (= qui a conséquences) etc

10

De quoi vient la démence ?

Au 14e s : ça signifiait quoi?

Dans le Littré, Robert, Académie française ?

En anglais vers 1800?

Du latin dementia: hors d’esprit

Au 14es : folie, Tb mentaux graves, conduite extravagante

Dans Littré, Robert, Académie française : folie, conduite, action dépourvue de raison

En anglais vers 1800: pour faire référence aux effets dévastateurs de l’âge sur l’esprit

11

Quel pb avec le terme démence ?

Connotation très négative (de folie), stigmatisante et insultante

12

Alzheimer a été tombée dans l’oubli jusqu’à année 70, après USA a repris terme Alzheimer : pk?

Pour faire de la recherche, faut de l’argent et une grande cause donc dév politique de peur sur Alzheimer =>

on fait peur pour sensibiliser les gens

13

La stigmatisation concerne non seulement la personne qui reçoit diagnostic mais aussi qui?

Ses proches ( stigmatisation par association)

14

La stigmatisation modifie quoi?

Quel genre d’erreur on peut faire ?

La façon dont la personne se perçoit, s’évalue et se comporte mais aussi la façon dont ses proches la perçoivent, l’évaluent, se comportent à son égard et réagissent émotionnellement à ses difficultés

Erreur d’attribution : comme si personne n’avait plus de valeur propre “s’ils énerve c’est psk il est dément”

15

Étude qualitative :

10 aidants proches (enfants de moy : 52.7 ans) s’occupant de leur parent déments depuis en moy 4.4 ans

Quel résultat ?

Bcp disent “On a perdu des amis, des gens à cause de ça ...”

16

Quels sont les 3 types de stigmatisation?

- Stigmatisation intrapersonnelle

- Stigmatisation extra personnelle

- Stigmatisation structurelle

17

Qeske la stigmatisation intrapersonnelle ?

-> émergence de quoi?

-> recherche moindre de ?

En lien avec les pb cognitifs, Cmpts inappropriés, détérioration physique ou fonctionnelle

-> émergence de sentiments négatifs concernant l’état cognitif, le cmpt, l’apparence physique de leur parent; grande palette d’émotion ( compassion, chagrin, culpabilité etc)

-> recherche moindre d’assistance, dépression, évitement, implication moindre dans les soins

18

Qeske la stigmatisation interpersonnelle ?

Quel réactions ? (5!

En lien avec les attributions négatives provenant des autres membres de la communauté et surtout en lien avec les problèmes cognitif et l’apparence physique

- Peur, dégoût, pitié des Alzheimer
- Évitement quand peur
- Parfois + de rapprochement quand pitié

19

Qeske la stigmatisation structurelle ?

En lien soit avec la méconnaissance de certains professionnels les difficultés de pouvoir recourir à des services d’aide adaptée mais aussi avec le pouvoir coercitif exercée par les professionnels

Attention à comment les professionnels parlent ! “ Il n’est plus là “ etc ça fait bcp d’impact sur famille!

20

Qesk’il faut faire par rapport aux personnes démentes ?

Faut consideration, respect et dignité et non de la pitié!

21

Qeske le Japon a fait par rapport au terme démence ?

Changement de nom qui enlève le négatif -> ça change autre chose dans l’accompagnement

“Ninchishō” ( ninchi: connaissance, conscience, cognition et shō: symptôme,syndrome )

22

Quelle est la conception ancienne des affections démentielles? (6)

- Détérioration diffuse qui perturbe toutes les fonctions cognitives

- Tableau neuropsychologiques et évolution homogène selon des stades bien définis (Cf Reisberg): descriptif de chaque Diff à Diff stades

- Absence de conscience des tb: on parle donc au conjoint et non à la personne, comme si elle existait plus

- Consultation tardive lors de pb importante

-Prise de charge cognitive impossible

- Infantilisation, déresponsabilisation des patients

23

Quelle est la conception + récente de la démence?

-Il existe clairement une hétérogénéité des troubles au sein des diverses entités diagnostiques

-La détérioration n’est pas diffuse:

-> identification de capacités cognitives préservées ( par ex: mem procédurale)

-> maintien de domaines d’expertise , notion de réserve cognitive :

Ex: Une patiente a des problèmes d’orientation mais est chauffeur et ne s’est jamais perdu!

- Il existe des facteurs d’optimisation

- Les personnes consultent de plus en plus tôt (conscience des troubles + médiatisation)

Attention: C’est trop, ils vont consulter pour chaque petit oubli au quotidien -> médiatisation fait que gens ont peur d’avoir la maladie donc consultent+, d’autant + si y’a des antécédents de maladie!

24

NIH Guidelines: (jusqua fin 2010):

La démence est une affection qui ne peut être diagnostiqué que par quoi?

Des méthodes cliniques.

Des examens de laboratoire qu’il soit clinique ou radiologique ne devrait jamais se substituer au temps, à l’expertise et au jugement clinique

25

En quoi consiste l’évaluation (neuro)psycho ? (5)

- Identifier les deficits et comprendre leur nature (// modèle)

- Mettre en évidence les capacités préservées et les facteurs permettant d’améliorer les Perf

- Identifier les domaines d’expertise antérieure (loisirs, profession etc)

- Intégrer les autres facteurs susceptibles de moduler la performance (émotionnels, culturels, situationnels et liés au parcours de vie)

- Defi actuel : formulation de cas, approchée centrée sur la personne : chacun est Diff, on a des processus médiateurs qui changent les processus chez les personnes

26

Quel est les différentes étapes du bilan consultation mémoire en 2020? (6?

- Demande du médecin traitant ou hospitalier

- Dossier medical

- Anamnèse (souvent par Medecin)

- Tests paracliniques ( IRM, ponction lombaire, PET, analyse génétique)

—-> Y’a de + en +, y’a des recherche de bio marqueurs d’Alzheimer -> on en a pas des précis (sauf chorée de Huntington) mais déjà des facteurs de risque

- Bilan neuropsycho

- Restitution ( souvent par Medecin)

—> traitements médicamenteux
—> Ev, proposition de prise en charge

27

Il est indispensable de prévoir quoi?

Les conséquences des déficits cognitifs dans les activités de la vie quotidienne.

28

Les interventions doivent être pertinentes à l’égard de quoi?

A l’égard à la situation spécifique des personnes qui consultent

29

Les effets des interventions thérapeutiques devront pouvoir quoi?

On doit revenir à quoi?

Être observés dans la vie quotidien

-> On doit revenir a l’anamnèse et revoir infos du patient, les Diff quotidiennes, regarder en lien avec tests -> faut pas juste être dans recueil de Perf aux tests mais aller + loin que ça ! Voir dans les détails comment la personne se sent

30

L’évaluation et le bilan du handicap doivent être comment ?

Écologique !