118.1 Flashcards Preview

PECCH > 118.1 > Flashcards

Flashcards in 118.1 Deck (49)
Loading flashcards...
31

Définition zone de soutien

Cette zone est la plus excentrée. Comme les autres, elle est interdite au public, de manière à ne pas entraver l’action des secours. Il s’agit cependant d’une zone qui ne nécessite pas de protection particulière pour les personnes qui s’y trouvent. Les structures de soutien nécessaires au bon déroulement de l’intervention doivent être localisées dans cette zone : ZDI, PMA, PCP, zone des PC, zone de remise en condition du personnel, etc.

32

Quels sont les 8 type de messages ?

- message de départ
- message de présentation
- message de demande de moyens
- message d’ambiance
- message de renseignements
- message de déplacement
- message de disponibilité
- message de rentré

33

Expliquez la contexture du message de rentrée.

1) utilisation des moyens et actions menées par les sapeurs-pompiers.
2) victimes Pour les victimes civiles, préciser: nom, prénom, âge, sexe, nationalité (pour les étrangers) et
catégorisation
3) Moyens de secours privés utilisés (RIA, extincteur, seau d’eau, colonne sèche ou humide, hydrant), en précisant s’ils ont été mis en œuvre avant ou après l’arrivée des secours de la Brigade.
4) Matériels laissés sur place.
5) Relèves et première ronde prévues
6) Cause supposée.
7) Description des dégâts provoqués par les SP.
8) Difficultés particulières rencontrées.
9) Signalements auprès du bureau prévention et/ou des services publics.

34

Dans quels cas un SPP peut briser le secret professionnel ?

- obligation pour les sapeurs-pompiers de Paris de dénoncer les crimes et délits dont ils ont connaissance à l’occasion de l’exercice de leur activité
- lorsque le sapeur-pompier de Paris doit révéler une information à caractère confidentiel pour prouver son innocence dans une affaire pour laquelle il est mis en cause

35

De quoi doit faire preuve en permanence en sapeur-pompier de paris ?

- d’altruisme : disposition de caractère qui pousse à s’intéresser aux autres, à se montrer généreux et
désintéressé
- d’efficience : capacité de rendement de performance
- de discrétion : attitude de quelqu’un qui ne veut pas s’imposer

36

Quelles sont les 10 phases de la MGO incendie ?

1. les reconnaissances
2. les sauvetages et mises en sécurité
3. les établissements
4. la ventilation
5. l’attaque
6. la protection
7. le déblai et le dégarnissage
8. la surveillance
9. les rondes
10. le retex

37

En quoi consistent les reconnaissances ?

- procéder sans délai aux sauvetages
- rechercher le renseignement auprès des requérants
ou personnes présentes sur les lieux
- rechercher d’éventuelles victimes
- cerner les limites du sinistre
- déterminer la nature des matières en combustion
- déterminer le mode d’extinction approprié
- définir les points d’attaque et les cheminements
pour y parvenir

38

Définition reconnaissance d’attaque :

Lorsqu’un binôme, sous ARI, remplit une mission de reconnaissance où les conditions d’engagement sont
pénibles, laborieuses ou menaçantes, de par la proximité immédiate du sinistre, de ses effets directs ou de
conditions de progression particulièrement éprouvantes.

39

Définition reconnaissance périphérique :

Lorsqu’un binôme, sous ARI, remplit une mission de reconnaissance où les conditions d’engagement
supportables n’entament que modérément ses capacités de résistance et d’endurance physique.

40

Définition reconnaissance à vue :

Lorsqu’un binôme, porteur de l’ARI, remplit une mission de reconnaissance dans un périmètre éloigné du
sinistre afin de concourir au tour du feu effectué par le chef de garde, dans des conditions d’engagement
n’entamant pas ses capacités de résistance et d’endurance physique.

41

Définition évacuation :

Opération visant à ordonner préventivement à des personnes de se déplacer hors des limites d’un périmètre
de sécurité, au besoin en les accompagnant, afin qu’elles ne se trouvent pas exposées aux effets d’un danger
évolutif.

42

Définition confinement :

Opération visant à ordonner à des personnes de se maintenir à l’abri d’un danger ambiant, en se calfeutrant
à l’intérieur des locaux dans lesquels elles se trouvent.

43

Définition sauvetage :

Action visant à soustraire d’un péril immédiat une personne qui, sans aide extérieure, serait vouée à une mort
certaine.

44

Définition mise en sécurité

Action visant à extraire, en l’accompagnant, une personne menacée par un danger auquel elle ne peut se
soustraire d’elle-même.

45

Quels sont les différents barrages de gaz ?

- sur trottoir pour l’ensemble du ou des bâtiments situés à l’adresse
- en façade pour l’ensemble des niveaux du bâtiment
- en pied de conduite montante pour l’ensemble des étages de la cage d’escalier
- à l’étage pour le ou les locaux concernés

46

Quel sont les différents types d'incendie ?

- Les feux de CONTENANT
- feux de locaux : appartement, bureau, cave, magasin, parc de stationnement, etc
- feux d’éléments constitutifs de bâtiments : escalier, mur, terrasse, gaine, cheminée, joint de dilatation, etc
- Les feux de CONTENU
- feux de matières ou de produits en général
- Les feux DIVERS
feux d’espace naturel, feux de véhicule VP, etc

47

La brigade de sapeurs-pompiers de Paris défend les :

124 communes des départements de Paris (75), des Hauts de- Seine (92), de la Seine-Saint-Denis (93) et du Val-de-Marne (94).

48

Les équipes (VRCH) se composent de :

- une équipe radiologique
- une équipe chimique
- une équipe biologique
- une équipe NRBC

49

Le groupe GCD se compose de :

- 1 VL CdG
- 2 EP
- 1 berce unité mobile de décontamination